Les chiffres sont terribles. Bruxelles compte plus de 4.000 personnes sans-abri et mal logées, c’est-à-dire en hébergement précaire ou d’urgence.
A Liège, on estime à environ 500 le nombre de personnes dormant dehors.

Il ne suffit pas de se dire, qu'ils ont eu 'padebol'. Ensemble, nous pouvons mettre fin au sans-abrisme!

Je contribue, moi aussi, à la fin du sans-abrisme.

Passer d’une politique d’urgence à des solutions durables

 

Mettons fin au sans-abrisme

Pour Infirmiers de rue, comme pour la plupart des autres acteurs de terrain, la fin du sans-abrisme n’est pas un rêve lointain.

Sur les dix dernières années, Infirmiers de rue a pu reloger plus de 140 personnes.

Pourtant, le nombre de personnes sans-abri ne semble pas diminuer dans les rues de Bruxelles ou Liège, bien au contraire. Dans ce cas, où se situe le problème ?

Il est plus que temps que notre société ne considère plus comme « normal » que des gens vivent en rue. Il faut un changement de paradigme : priorité aux solutions durables plutôt qu’aux mesures de « gestion de crise », telles que les plans hiver ou la création d’abris de nuit, etc.

Sortir de la rue, c'est posible

Solutions

1. Une meilleure prévention en renforçant les mécanismes sociaux qui empêchent que des gens se retrouvent à la rue, à cause de malchance d’ordre économique, familiale ou de santé mentale/physique.

2. Une politique plus poussée de création de logements abordables pour les groupes les plus démunis de notre société.

3. Un renfort de l’accompagnement individuel et intensif des personnes actuellement sans-abri, ainsi que des personnes remises en logement, tant au niveau de leur santé physique et mentale qu’au niveau administratif.

En attendant que les mentalités évoluent dans ce sens-là, Infirmiers de rue continue ses démarches sur le terrain, en étroite collaboration avec ses partenaires du réseau social et médical. Nous accompagnons les personnes sans-abri les plus vulnérables vers leur réintégration dans un logement et continuons à suivre les personnes déjà relogées pour s’assurer qu’elles ne retournent pas à la rue.

Chez soi, enfin!

Budget à boucler

Notre travail consiste en des accompagnements intensifs, qui demandent beaucoup de ressources, humaines et financières. Bien que l’association soit soutenue par les instances publiques, force est de constater que les subsides ne couvrent pas du tout le budget nécessaire de l’association.

Pour boucler celui-ci, le soutien de fondations privées, d’entreprises et de particuliers comme vous est plus que jamais nécessaire.

Votre don compte!

Chaque don effectué sur le compte bancaire d’Infirmiers de rue est donc extrêmement bienvenu : BE91 0014 6955 7676 ou

faites ici votre don en ligne

1000 fois MERCI pour votre soutien!

Notre campagne est, cette année, gracieusement soutenue par KBC-Brussels, la Loterie Nationale, Groupe santé CHC, Prefer, Producteam, imprimerie Hecht et Expansion ainsi que de nombreux médias bruxellois et liégeois.

L'impact de votre don:

140 personnes sans-abri très vulnérables durablement relogées.

50 personnes annuellement accompagnées vers leur sortie de la rue.

Une mentalité qui change: oui, la fin du sans-abrisme est possible !

© Photos- Pierre-Yves Jotray & Infirmiers de rue ASBL